Le panache s’appelle Voeckler

Alors que s’achève la 98ème édition du légendaire Tour de France, les Français n’ont pas à rougir de leurs champions cyclistes. Thomas Voeckler aura porté la tunique jaune et animé la grande boucle durant 10 jours, et l’avenir s’annonce radieux avec le maillot blanc de Pierre Rolland.

Depuis Bernard Hinault, la France avait peu eu l’occasion de porter ses coureurs cyclistes au rang de héro national. Le Tour 2011 devait voir s’affronter Evans, Contador et les frères Schleck, mais c’était sans compter sur Thomas Voeckler qui, au panache et au courage, a déjoué tous les pronostics en échouant au pied du podium, releguant Contador à la 5ème place.

Dans les Alpes, Thomas Voeckler a égalé les plus grands, défendant chèrement son maillot, et rappelant à ceux qui mesuraient les secondes entre les Schleck et Contador, qu’il faudrait d’abord le « lâcher » avant d’envisager de lui reprendre le maillot. On ne peut que regretter cette erreur de course dans la dernière étape des Alpes, qui lui a probablement coûté la 3ème marche du podium.

Lucide sur la course, autant que modeste sur ses performances, Thomas Voeckler fait du « vélo comme (il) aime, avec (ses) idées », un cyclisme « propre », un cyclisme qui fait mal, un cyclisme qui attaque et défend son maillot, celui qui plait aux spectateurs qui se sont encore massés en nombre sur les routes de France cette année.

Bravo Thomas ! Ça donne envie de rouler !

On ne dira jamais assez que le cyclisme est un sport d’équipe, et que Voeckler n’aurait pu accomplir cette performance sans ses équipiers d’Europcar, et son lieutenant Pierre Rolland. Jeune et talentueux, il s’est payé le luxe de lâcher Contador et de gagner à l’Alpe d’Huez, l’étape réservé aux plus « grands ». Le dernier Français à avoir gagné cette étape n’est autre que Bernard Hinault. Il termine avec le maillot blanc de meilleur jeune à Paris. Autant dire que l’avenir s’annonce prometteur pour ce sportif d’exception, gentleman de surcroît, qui n’oublie pas de retirer sa casquette lorsqu’il salue les hotesses sur le podium (!).

Nous aurons le plaisir de retrouver ces athlètes au Québec, pour les Grands Prix cyclistes de Québec et Montréal, les 9 et 11 septembre prochains.

– 30 –

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s